Sélectionner une page

Programme de recherche

Démonstration de faisabilité (Pigioᴹᴰ)

Notre logiciel breveté de détection des mouvements oculaires a d’abord pris forme dans notre plateforme de communication Du regard à la paroleᴹᴰ. Cette application IOS brevetée du nom de Pigioᴹᴰ permet aux patients qui ne sont plus en mesure de parler en raison de graves atteintes neurologiques ou médicales de pouvoir communiquer grâce à leurs mouvements oculaires. À l’aide des mouvements de leurs yeux, ces patients fixent brièvement des icônes figurant sur une tablette électronique afin de faire entendre des mots prédéfinis. Pigioᴹᴰ PRO, la version professionnelle de notre application, inclut d’autres fonctions et écrans de divertissement comprenant l’accès à différents médias d’information et YouTube. L’augmentation des téléchargements et des utilisations quotidiennes de Pigioᴹᴰ par les patients nous permettra d’améliorer les performances de notre technologie de détection des mouvements oculaires à un niveau comparable à celui des caméras à infrarouge existantes. L’application Pigioᴹᴰ est très conviviale et gratuite pour une utilisation de base. Il est possible de télécharger l’application sur votre tablette numérique iPad par cet hyperlien. En plus de diffuser le message selon lequel l’intelligence artificielle peut faire quelque chose de bien, les utilisateurs anonymisés de Pigioᴹᴰ contribuent à l’apprentissage profond des futurs logiciels-appareils médicaux (LAM) que nous mettrons sur le marché. Nous sommes à planifier des essais cliniques afin de documenter notre portefeuille de logiciels-appareils médicaux (LAM).

Sclérose en plaques (CIS/RRMS)

En partenariat avec l’Institut neurologique de Montréal (Neuro) et avec la société pharmaceutique, Innodem Neurosciences effectue actuellement un essai clinique qui s’étend sur plusieurs années avec des patients atteints de la sclérose en plaques aux premiers stades de son développement. Nos biomarqueurs de mouvements oculaires (EMB) et de la cartographie du regard (GMB) sont utilisés pour mesurer à quel point la transition de l’étape CIS à l’étape RRMS se fait en référence à la norme EDSS (Expanded Disability Status Scale).

Sclérose en plaques (RRMS/SPMS)

En partenariat avec l’Institut neurologique de Montréal (Neuro)et avec d’importantes sociétés pharmaceutiques, Innodem Neurosciences planifie un essai clinique de plusieurs années avec des patients atteints de sclérose en plaques. Notre technologie de biomarqueurs des mouvements oculaires et de la cartographie du regard sera utilisée pour dépister la progression de la maladie et les changements cognitifs en plus d’évaluer l’efficacité du traitement en référence à la norme EDSS.

Troubles cognitifs reliés liés cancer

Les troubles cognitifs liés au cancer représentent une détérioration des facultés cognitives des patients atteints de cancer, le plus souvent en raison des traitements de chimiothérapie et de radiothérapie. En partenariat avec Centre hospitalier de l’Université de Montréal, Innodem Neurosciences conduit un essai clinique avec des patients atteints de cancer ayant subi une détérioration cognitive pendant et après des traitements de chimiothérapie. Nos biomarqueurs seront utilisés pour dépister les atteintes cognitives afin de mieux adapter les traitements de chimiothérapie et préserver la qualité de vie des patients.

Maladie de Parkinson et paralysie supranucléaire progressive (PSP)

En partenariat avec l’Institut neurologique de Montréal (Neuro), Innodem Neurosciences planifie un essai clinique avec des patients souffrant du Parkinson et de paralysie supranucléaire progressive (PSP) dans le but de faciliter le difficile diagnostic différentiel de ces groupes de patients au moyen de notre technologie de biomarqueurs EMB et GMB. L’intégration des patients atteints de PSP peut fausser les résultats des essais cliniques prometteurs visant les patients parkinsoniens.

Sclérose latérale amyotrophique (SLA)

En partenariat avec l’Institut neurologique de Montréal (Neuro), Innodem Neurosciences planifie un essai clinique qui aura lieu en 2021 avec des patients atteints de la sclérose latérale amyotrophique (SLA). Il vise à surveiller la progression de la maladie au moyen des biomarqueurs EMB et GMB. Il vise à surveiller la progression de la maladie au moyen des biomarqueurs EMB et GMB.

Notre technologie de biomarqueurs a pour objectif d’améliorer la plupart des essais cliniques en neurologie du secteur pharmaceutique. Elle a été conçue en deux modules:

L’application mobile téléchargeable (avant-plan)

Les patients recrutés peuvent télécharger notre application sur une tablette électronique (iPad), chez eux. L’application consiste en une brève vidéo interactive, facile d’utilisation, qui amène le patient à effectuer une série de tâches d’une durée de 15 minutes. Les tâches sont conçues de manière à mesurer les EMB et les GMB et ainsi évaluer les fonctions cognitives qui sont spécifiquement touchées par la maladie (mémoire, attention, fonctions exécutives, vitesse de traitement de l’information, habiletés spatiovisuelles). L’expérimentation à distance peut être effectuée quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement, selon les besoins de l’expérimentation, et ce, même en situation d’épidémie.

g

Le matériel et l’infrastructure d’apprentissage profond (arrière-plan)

Notre application fonctionne hors réseau, mais lorsqu’elle est en ligne, elle est branchée à notre plate-forme de données infonuagiques conforme aux normes HIPAA et PIPEDA, où les biomarqueurs de mouvements oculaires et les biomarqueurs de cartographie du regard sont anonymisés par notre matériel et par nos algorithmes d’apprentissage profond. Ces derniers sont propres aux maladies et basés sur des données cumulatives qui incluent des sujets témoins en santé.